Les 10 films + 1 de 2014

Adieu au langage de Jean Luc Godard

Pour la vision de Foxy dans les nuages

Bruits de Recife de Kleber Mendonça Filho

Pour un rêve d'enfant comme une vision obsidionale de John Carpenter

Night Moves de Kelly Reichardt

Pour la peau marquée d'une militante rongée de culpabilité

Les Trois sœurs du Yunnan de Wang Bing

Pour la pointe aurorale d'un secret sororal préservé

Eau argentée de Ossama Mohammed et Wiam Simav Bedirxan

Pour le petit Omar, frère arabe d'Edmund chez Rossellini

At Berkeley de Frederick Wiseman

Pour le court-circuit entre le contenu théorique des cours et leur vécu pratique

Wrong Cops de Quentin Dupieux

Pour la techno binaire au diapason d'une police butée mais presque sympathique

Le Paradis de Alain Cavalier

Pour un homme qui s'offre à plus de 80 ans le paradis de son enfance

Chiens errants de Tsaï Ming-liang

Pour une autorisation de tournage seulement donnée par l'autorité d'une meute de chiens

Nymphomaniac de Lars von Trier

Pour la confiance de la narratrice-Shéhérazade finalement trahie par son auditeur

En plus : P'tit Quinquin de Bruno Dumont

Pour le vrai mystère policier rigoureusement soutenu, entre deux fous rires, par la mise en scène


Commentaires: 0
Commentaires: 0