Les 10 films de 2015

Cemetery of Splendour de Apichatpong Weerasethakul

Pour une jambe abîmée et caressée dans un jardin

Révolution Zendj de Tariq Teguia

Pour l'anarchisme sensible à la surface d'un ventre de femme

Kommunisten de Jean-Marie Straub

Pour le communisme d'une main dans une autre aimée

The Smell of Us de Larry Clark

Pour la vieillesse en ses juvéniles déchets

Jauja de Lisandro Alonso

Pour un chien de western argentin, immobile et sphyngique

Foxcatcher de Bennett Miller

Pour le rêve impérial devenu farce américaine d'un homme de pouvoir mais sans autorité

La Sapienza de Eugène Green

Pour la saisie subtile des mouvements internes de l'architecture baroque

L'Image manquante de Rithy Panh

Pour une enfance reconquise avec de la terre meurtrie par l'histoire

It Follows de David Robert Mitchell

Pour les fantômes toujours déjà là, présents au fond du plan, dans la profondeur de champ

Pour la femme si réjouie d'avoir pu se servir de l'ordre psychiatrique et faire interner son mari


Commentaires: 0
Commentaires: 0